Billets de recherche

Billets de recherche

Questionner, chercher et trouver des
réponses

Questionner la patrimonialisation de la mémoire

En quatre années à peine, le régime des Khmers rouges au Cambodge, battit deux exploits historiques : d’abord celui de la brièveté d’un régime communiste et puis celui du pourcentage le plus élevé de la population exterminée. L’un des principaux centres de détention, voire le plus important, était celui de Tuol Sleng, plus communément désigné sous l’appellation S-21. De 1976 à 1979, 15 000 personnes y furent enfermées, torturées puis exécutées à la suite de longs mois de calvaire. Aujourd’hui, presque quarante ans après ces événements meurtriers, S-21 est désormais un musée national et accueille un centre documentaire ouvert à toutes personnes désirant se renseigner et comprendre une partie de l’histoire sanglante du Cambodge.

En lire plus

Les constructions berbères et leurs décors

L’architecture de terre est fragile et dite “éphémère”, c’est une chose très importante à intégrer ; elle est vulnérable face aux intempéries, de même qu’elle utilise énormément de bois. Ce dernier, s’il n’est pas traité, se retrouve être la proie des insectes tels les mites, qui se font un plaisir de détruire les structures portantes, les portes, les planchers et les encadrements. Pour se prémunir contre ces parasites, les Berbères enduisent les extrémités de leur bois avec de la chaux, parfois du goudron. L’architecture berbère se fond toujours dans son environnement naturel, dans lequel elle a puisé ses sources et ses matériaux ; au premier abord, elle ne se manifeste pas par le prestige de ses monuments, malgré des dimensions quelque peu importantes et son décor minutieux et abondant.

En lire plus

La fragilité du patrimoine en terre

Cet article se propose d’énumérer les différentes problématiques liées au patrimoine en terre, notamment pour l’architecture berbère. Quelles sont les raisons qui expliquent l”abandon d’une architecture si majestueuse ? Sur le terrain, que constatons-nous de l’état des kasbahs et des ksours marocains ?

En lire plus

Conserver et réhabiliter le patrimoine architectural et artistique berbère

Ce dernier article clôt la thématique consacrée à l’architecture berbère. Au moindre dommage sur les murs ou sur les toits et les terrasses, la maison en terre berbère entame sa décadence. Outre la mobilisation d’entreprises compétentes, réhabiliter une architecture en terre s’avère un réel défi. Surtout qu’il faut avoir la patience et la zénitude d’un Tibétain ! Entre les autorisations administratives, l’élaboration du CPS, l’organisation des chantiers, trouver l’équipe compétente… De même, comment restaurer l’intérieur des kasbahs quand ces dernières sont encore habitées ?

En lire plus